Lefki Papachrysostomou

METTEURE EN SCENE

Lefki-Papachrysostomou

Après un Bachelor et un Master en Lettres Classiques, Lefki Papachrysostomou obtient un Doctorat français sur le théâtre antique grec et sa mise en scène. Elle va par la suite suivre une formation de comédienne à l’École de Théâtre Serge Martin à Genève d’où elle en sortira diplômée en 2011. Dès 2012, elle intègre l’équipe pédagogique et enseigne la Dramaturgie et l’Analyse de la mise en scène.

En 2011, Lefki fonde la Cie Alma Alba qu’elle dirige et élabore plusieurs mises en scènes. Chacun de ces travaux, rassemble une équipe d’artistes pluridisciplinaire et traite d’un phénomène de société mis en lien avec un ou plusieurs textes, pas toujours théâtraux. Ainsi, la révolte féminine rencontre « Antigone » de Bauchau et de Sophocle en 2011 ; la solitude sociale des femmes côtoie « Histoires d’Hommes » de Durringer en 2012 ; la montée de l’extrême droite dans une Grèce en crise dialogue avec « Les Bacchantes » d’Euripide et les théories de C. G. Jung sur l’ombre de l’homme en 2014 ; et « Le mythe de Sisyphe » de Camus questionne la notion du bonheur abordée par toutes disciplines confondues en 2018.

Depuis 2017 elle collabore en tant que dramaturge avec la Compagnie des arTpenteurs. En tant que metteure en scène, elle est régulièrement mandatée par des jeunes compagnies (i.e. Théâtre Enquête, FG Cie, Bleu en Haut Bleu en Bas, Mediterraneo) et en parallèle elle a pratiqué l’assistanat à la mise en scène auprès des metteurs en scène tels que Serge Martin, Evelyne Castellino, Miguel Fernandez, Thierry Crozat, Chantal Bianchi et autres.

Lefki Papachrysostomou, metteure en scène